IA Generative image

REPLAY DU WEBINAR

IA Generative image

Date du webinar : Mercredi 10 janvier 2024

Lieu

Séminaire en ligne. (Directement depuis votre ordinateur ou votre smartphone)

Tarif

Gratuit

Introduction par Jean-Luc Lasquellec Wallcrypt

 

Voilà, c’est parti ! Jean-Luc Lasquellec remercie l’intervenant Samuel Dumas de ACADEE de parler à ce Master Class sur l’IA générative d’images.

Il invite Samuel de se présenter et de présenter son centre de formation

Il remercie également toutes les personnes présentes qui participent à ce webinar qui sont des membres du Club Wallcrypt, le Club d’affaires Web3 et IA dont l’objectif est de démocratiser de ces technologies et faire la mise en relation business.

On parle également de la loterie que Wallcrypt a mis en place et des lots que Samuel offre aux gagnants.

 

Sujet : IA Générative d’images

 

SOMMAIRE :

  1. L’IA Générative (IAG) comme source d’inspiration

  2. Exemples de campagne faite par l’IA générative d’images

  3. Apprenez l’art du prompt + CADEAU

 

L’intervenant commence la prise de parole (01:43)

Samuel Dumas :

Samuel commence en expliquant qu’il est là pour parler de la créativité augmentée grâce à l’intelligence artificielle, en mettant l’accent sur des exemples concrets et des applications pratiques. Il présente son centre de formation, Acadee, qui est spécialisé dans le web 3 et offre des formations en développement blockchain. Il mentionne également le salon IA Web 3 à 3 qu’ils ont organisé avec succès, ainsi que les formations qu’ils proposent sur des logiciels comme Midjourney pour la création d’images, adaptées aux professionnels de la communication et aux particuliers.

Ensuite, il aborde le sujet de L’IA générative d’images et souligne son potentiel comme source d’inspiration, mais aussi l’importance de l’intervention humaine dans le processus créatif. Il promet de montrer des exemples concrets de campagnes de communication utilisant Lia, ainsi que des techniques de formation qu’ils proposent chez Acadee. Il annonce également un cadeau pour les membres de la communauté Wallcrypt à la fin de la présentation.

Exemple Comparaison des images publicité réelle et créée par Midjourney (5:52 – 9:42)

 

L’image de droite semble être plus attrayante pour la majorité des personnes, bien qu’elle soit générée par MidJourney (IA générative d’images), un outil avec un abonnement mensuel de 10 €, tandis que l’image de gauche est une campagne publicitaire officielle qui aurait coûté environ 500 000 €. Cette démonstration met en avant l’efficacité et la rapidité de la génération d’images avec des outils comme Midjourney, tout en soulignant les enjeux juridiques et éthiques liés à l’utilisation de telles technologies. Cela montre aussi comment les nouvelles technologies peuvent rivaliser avec les méthodes traditionnelles de marketing et de création publicitaire.

 

Selon le texte, la majorité des participants semblent préférer l’image de droite pour l’achat du parfum. Cependant, il est souligné que l’image de droite est une création faite dans Midjourney (IA générative d’images) avec un abonnement mensuel de 10 €, tandis que l’image de gauche est une campagne publicitaire officielle qui aurait coûté environ 500 000 €. Malgré cela, l’image de droite semble rivaliser avec les campagnes professionnelles et soulève des questions sur l’utilisation éthique et légale de telles technologies de génération d’images.

 

KREA SKETCH TO IMAGE (9:42 – 10:36)

L’outil dont il est question dans le texte est KREA. C’est un outil qui permet aux utilisateurs de dessiner à la souris ou d’utiliser un flux vidéo pour créer des images. Dans l’exemple donné, l’utilisateur dessine rapidement une voiture avec un palmier et ajoute un texte décrivant la scène. L’outil IA générative d’images génère alors une image correspondant à la description. Cela permet de créer rapidement des images sans avoir besoin de faire un shooting photo. C’est un exemple de l’utilisation des outils génératifs pour la création d’images.

 

MIDJOURNEY : LA ROLLS DU TEXT TO IMAGE (10:37 – 11:40)

Dans ce passage, l’orateur aborde Midjournée, un outil qu’il décrit comme la “Rolls du texte vers l’image”. Il mentionne également d’autres outils similaires comme Leonardo et Dali 3. Il explique qu’il a créé deux fausses publicités pour illustrer les capacités de Midjournée, une pour North Face et une pour Marineland, en ajoutant un peu de Photoshop pour un aspect plus publicitaire. Il souligne que les images générées par l’IA générative d’images peuvent être utilisées à grande échelle avec une résolution suffisante pour l’impression sur de grands formats. Ensuite, il évoque l’utilisation de Midjournée pour la création de logos, où les utilisateurs peuvent utiliser des prompts pour générer une série de logos. Cela montre la polyvalence de l’outil dans différents contextes créatifs.

 

CRÉATION DE LOGO (11:41)

L’orateur explique que Midjourney IA générative d’images peut être utilisé pour créer une série de logos différents en utilisant des prompts. Il donne l’exemple d’une demande de création de logo pour un magasin de jouets. Il commence par créer un petit personnage représentant un renard, décrit comme futé, malin et souriant. Ensuite, il utilise ce style graphique et ce renard pour créer un logo correspondant à la demande. Il souligne que les résultats sont exploitables et professionnels, démontrant ainsi la capacité de Midjourney à générer des logos cohérents et de qualité.

 

DESIGN DE PRODUIT (12:16 – 14:19)

Dans ce passage, l’orateur parle de l’utilisation des outils génératifs (IA générative d’images) comme source d’inspiration pour le design de produits. Il montre quelques exemples, comme une lampe méduse générée par Alexis, un formateur, et une bouteille de parfum générée à droite. Il mentionne également la possibilité de collaborations imaginaires, comme entre Ikea et Patagonia sur un fauteuil. Il compare cette approche à celle d’un designer de Chanel qui passe ses croquis aux petites mains qui fabriquent les robes, soulignant ainsi le potentiel des outils génératifs pour stimuler la créativité et servir de base pour la fabrication réelle d’objets. En réponse à une question sur l’utilisation d’images Kenzo dans Midjourney, il explique que l’algorithme derrière Midjourney a été entraîné sur des millions d’images, mais il soulève également des questions juridiques sur l’utilisation de telles images. Il conclut en affirmant que les outils génératifs (IA générative d’images) offrent une grande opportunité d’inspiration pour les designers et la fabrication d’objets réels.

 

GSTAR ROW : design inspiré par Midjourney (14:18 – 15:54)

Dans ce passage, l’orateur décrit une application concrète de Midjourney dans la vie réelle. Il explique que sur Discord, ils utilisent des prompts pour générer des styles de robes, puis passent la main à des stylistes pour les fabriquer. Ensuite, les robes sont présentées lors d’un défilé officiel avec de vrais mannequins portant les créations imaginées par Midjourney. Il répond ensuite à une question sur la capacité de Midjourney à produire des images de personnalités connues. Il explique que Midjourney n’a pas de restriction à cet égard et peut créer des images en réponse à des demandes telles que “Macron à la plage”. Cependant, il souligne les questions éthiques liées à la représentation de personnes avec des images générées par l’IA générative d’images et plaide pour l’introduction d’un label généré par Lia pour distinguer les images générées des images réelles. Cela permettrait aux consommateurs de savoir si une image est un fake ou non.

 

3. INFLUENCE VIRTUELLE (15:54 – 16:55)

L’orateur soulève le sujet de l’influence virtuelle, mettant en lumière des cas tels qu’Aitana Lopez, une égérie fictive avec des cheveux roses qui compte des centaines de milliers d’abonnés sur LinkedIn et réalise des campagnes lucratives. Il mentionne également l’exemple de Lil Miquela, une autre figure virtuelle avec 2 millions de followers sur Instagram. Il évoque le projet d’influenceur project, où des mannequins fictifs sont créés pour des défilés et des campagnes publicitaires. Dans le coin supérieur gauche, il montre des personnages photoréalistes fictifs créés pour des produits de luxe. Il souligne les limites de Midjourney, notamment le fait qu’il génère des variations à chaque fois, ce qui nécessite de jongler entre les différentes options pour obtenir le résultat souhaité. Enfin, il mentionne l’utilisation de l’IA générative d’images Midjourney pour réaliser des packshots, permettant ainsi de tester différents emballages de produits.

 

 4. PACKSHOT (16:58 – 17:35)

L’auteur souligne l’importance des pack shots pour tester les produits et les présenter de manière attrayante. Ils mentionnent également l’application Maker comme un outil permettant de générer des rendus de haute qualité dans différentes ambiances, ce qui est particulièrement utile pour le e-commerce et l’industrie cosmétique. Enfin, l’auteur évoque la possibilité de travailler sur les pack shots pour obtenir des rendus professionnels, en soulignant leur importance dans le domaine de la cosmétique.

 

5. ICÔNES (17:35 – 18:09)

L’orateur souligne l’importance des pack shots en tant qu’élément essentiel dans la production de galeries d’icônes pour diverses applications telles que les jeux vidéo et le web. Ils mentionnent également l’appréciation pour le travail de Pierre Chevalier dans la génération d’images, soulignant la possibilité de créer des jeux vidéo à partir de ces éléments. Ils font également référence à une version d’Angry Birds générée par ChatGPT pour Halloween, mettant en lumière le potentiel de la technologie pour faciliter la création de jeux vidéo.

 

6. WEB DESIGN (18:10 – 18:38)

L’orateur partage son expérience dans le domaine du web design, expliquant comment il est possible de demander à une intelligence artificielle comme ChatGPT de créer des structures de sites web en fonction des objectifs spécifiques. Ils mentionnent l’idée d'”hallucinations”, peut-être faisant référence à des suggestions ou des idées créatives que l’IA générative d’images peut générer. Ils décrivent également comment cela peut aider à visualiser la structure d’un site web, même si les images ne sont pas parfaites, donnant ainsi une idée de la dimension et de la mise en page du site.

 

7. STORYBOARD (18:39 – 19:28)

Il semble que l’orateur discute de la tendance actuelle des gros influenceurs qui se dirigent vers le storyboarding, une pratique courante dans le domaine de la production audiovisuelle et du cinéma. Le storyboarding consiste à créer des plans visuels pour préparer un tournage, que ce soit pour des séances photo ou des films. Avec l’avènement de la version 6 d’un outil spécifique (probablement un logiciel ou une application), il est possible d’expérimenter différents angles, lumières, objectifs et focalisations pour obtenir le résultat souhaité. Bien que cette version ne soit peut-être pas encore parfaite, elle offre une gestion précise des paramètres visuels nécessaires pour créer des planches efficaces en vue d’un tournage.

 

8.CHARACTER DESIGN (19:29 – 19:56)

L’orateur aborde un autre sujet intéressant : la conception de personnages, un domaine crucial dans la création visuelle. Ils mentionnent avoir lancé un GPT (IA générative d’images) spécifiquement conçu pour cette tâche. Cela signifie que vous pouvez configurer cet outil pour générer des personnages pour diverses utilisations, que ce soit pour des dessins animés, des illustrations ou d’autres formes de communication visuelle. Cela offre une solution pratique pour créer des personnages adaptés à différents projets sans avoir à les concevoir manuellement, ce qui peut être chronophage et nécessiter des compétences spécifiques en design.

 

9. DÉCORS (19:57 – 20:16)

L’orateur souligne l’importance de pouvoir réutiliser les personnages générés dans différentes positions et contextes. Ces personnages peuvent être intégrés dans divers décors, qu’il s’agisse de décors de films, de tournages, de jeux vidéo ou même de brochures promotionnelles, comme celle d’un Resort à Bali, même si un tel établissement n’existe pas réellement. Ces décors fictifs offrent des possibilités créatives pour développer des scènes, des brochures et d’autres supports visuels, permettant ainsi d’explorer différentes idées et de tester des concepts avant de les mettre en œuvre dans des projets plus larges.

 

10. STYLISME (20:17 – 21:04)

L’orateur élargit encore le champ d’application des personnages et des décors générés par l’IA générative d’images, en les envisageant dans des domaines tels que l’architecture, le stylisme, et même la science-fiction ou les effets spéciaux. Par exemple, les personnages et les décors peuvent servir de base pour des projets architecturaux, des concepts de stylisme pour des campagnes publicitaires ou des vêtements de mode. Ils peuvent également être utilisés dans des contextes cinématographiques, que ce soit pour créer des affiches de films, des costumes pour des productions de science-fiction ou des environnements fantastiques à la manière de “Seigneur des Anneaux”. L’orateur souligne que tout ce qui a été présenté jusqu’à présent a été généré en quelques secondes par l’outil qu’ils utilisent, démontrant ainsi la rapidité et la polyvalence de cette approche dans la création visuelle.

 

11. AFFICHE DE FILM (21:05 – 22:05)

L’orateur partage une variété de projets sur lesquels ils ont travaillé, notamment en collaboration avec le ministère des armées. Ils ont écrit un scénario intitulé “Opération Cyber Shadow”, qui implique un hack du siège du ministère des armées à Ballard Balard. De plus, ils ont eu l’occasion de créer des affiches pour ce projet, s’inspirant du style de Christopher Nolan. Ils mentionnent également la création de personnages pour des NFT utilisés comme billets pour un salon web, offrant différents avantages en fonction du niveau de possession.

En dehors de ces projets, l’orateur a écrit une nouvelle aventure pour son fils intitulée “Le Prince au pied qui pu”, illustrée par une image qui pourrait servir de base à un film pour enfants. Ils soulignent l’importance des moodboards dans leur travail de communication, illustrant ainsi la diversité des supports visuels qu’ils utilisent dans leurs projets.

 

12. MOOD BOARD (22:06 – 22:27)

Il semble que l’orateur travaille également pour Palmolive et participe à la création de moodboards pour des fragrances, en s’inspirant peut-être du travail réalisé par Alexis pour l’horlogerie, où différentes tonalités de couleurs et de plans sont utilisées pour créer une ambiance spécifique. De plus, ils mentionnent la création de moodboards pour les vêtements de sport, ce qui leur permet de suivre les tendances actuelles dans ce domaine. Les moodboards sont des outils essentiels dans la création visuelle, permettant de rassembler des inspirations, des couleurs et des textures pour guider le processus de conception.

 

13. RÉSEAUX SOCIAUX (22:30-23:00)

L’orateur évoque également l’importance de la création visuelle sur les réseaux sociaux. Ils mentionnent avoir réalisé une image générée par l’IA générative d’images Midjourney pour les vœux de leur société pour l’année 2024, avec le message “Connectons nos intelligences”. L’idée de cette image est sortie de leur propre imagination, mais pour la concrétiser, ils ont pensé à deux personnes en train de se prendre en selfie avec un robot. Cette image a été utilisée pour la communication sur les réseaux sociaux pour présenter les vœux de l’entreprise pour l’année en cours. Cela montre comment la créativité peut être utilisée pour transmettre des messages sur les plateformes numériques et engager le public.

 

Quelle différence technique concerne les résultats obtenus entre Midjourney et Dallee ? (23:01- 24:25)
Il semble que “Midjourney” soit un outil ou une plateforme utilisée pour la génération d’images, probablement basée sur des algorithmes d’intelligence artificielle (IA générative d’images). L’orateur explique que cet outil a été entraîné sur des millions d’images, dont beaucoup ont été prélevées dans des banques d’images de films et de références cinématographiques. Il semble qu’il ait été récemment révélé, via un e-mail interne divulgué par un développeur de chez Midjourney, comment l’algorithme a été formé. Il est mentionné que l’algorithme est particulièrement fort pour produire des rendus photoréalistes, se rapprochant ainsi de la qualité d’image que l’on trouve dans la publicité.

 

En outre, l’orateur mentionne une nouvelle version, la “D3”, qui a été intégrée directement dans ChatGPT. Cette version semble être axée sur la génération d’images et permet aux utilisateurs de créer directement des images à partir de prompts. Cependant, l’orateur note que cette version n’a pas encore atteint le niveau de qualité photoréaliste, mais elle est assez bonne pour générer des illustrations et des créations non photoréalistes.

 

Enfin, l’orateur évoque l’évolution future de l’outil, avec l’arrivée prévue de la version 4, 5, etc., et suggère qu’à terme, ces outils pourraient offrir des résultats différents et peut-être même se rapprocher davantage du photoréalisme.

 

CAMPAGNES PUBLICITAIRES :

Campagne de la marque Undiz et de Stradivarius (24:45- 26:12)

L’orateur souligne la diversité des utilisations des outils de génération d’images, notant que des campagnes publicitaires ont déjà été réalisées avec succès en utilisant cette technologie. Ils citent en exemple la marque “Undiz” qui a mené une campagne pour ses maillots de bain cet été. Dans cette campagne, l’image du mannequin utilisé pour promouvoir les maillots de bain a été générée par une IA générative d’images, comme indiqué en haut à gauche de l’image. L’agence “Cowboy” qui a créé cette campagne reconnaît ouvertement l’utilisation de cette technologie, soulignant la transparence dans la publicité.

 

Ils mettent également en avant la qualité et le détail des images générées, notant que la résolution n’est pas limitée à 512 par 512 pixels, et que les poses des modèles peuvent être diverses, comme celle d’une personne prenant un selfie sous l’eau avec une GoPro, par exemple. De plus, ils soulignent l’importance d’intégrer de vrais produits dans les images générées, ce qui peut être un défi technique mais réalisable, comme le démontre leur collaboration avec Martino.

 

Enfin, ils mentionnent une autre campagne publicitaire menée par Stradivarius sur Instagram, où des fleurs étaient superposées à leurs produits. Cela montre comment les entreprises exploitent la créativité des outils de génération d’images pour créer des campagnes innovantes et visuellement frappantes.

 

Campagne pour le Château de Chambord (26:23 – 27:39)

Il semble que le Château de Chambord ait également utilisé des images générées par Midjournée IA générative d’images dans le cadre de leurs campagnes publicitaires. L’orateur a remarqué une similitude entre les affiches de cette campagne et le style de Midjournée. En lisant les mentions légales et en examinant les communications de l’agence de communication responsable de la campagne, il a été confirmé que Midjournée a été utilisé pour créer ces images, notamment celles présentes dans le métro, telles que l’escalier en forme d’ADN et les salamandres, symboles de François Premier.

 

Cela met en lumière le rôle émergent du “prompte artiste”, un nouveau métier qui consiste à traduire un concept ou une idée en texte pour générer une image correspondante. L’orateur se demande si les prompts sont plus efficaces en anglais qu’en français. En effet, les algorithmes ont été principalement entraînés en anglais, ce qui signifie que les résultats peuvent être légèrement meilleurs lorsque vous utilisez des prompts en anglais sur des plateformes comme Chat GPT. Cependant, Midjourney ne comprend que l’anglais, donc si vous utilisez cette plateforme, vous devez communiquer en anglais. D’autre part, avec D3 de Chat GPT, vous pouvez utiliser le français pour générer des images, bien que leur qualité puisse être légèrement inférieure car l’entraînement initial s’est concentré sur l’anglais.

 

La campagne de communication pour Chamonix Mont-Blanc :  “Reconnectez-vous à la nature” (27:40 – 29:23)

La campagne de communication pour Chamonix Mont-Blanc, axée sur le thème “Reconnectez-vous à la nature”, semble avoir suscité une réaction mitigée. L’image présentée, montrant des personnes faisant de la raquette avec le SER sur la droite, a été générée par Lia. Bien que certains participants aient trouvé l’image magnifique et impressionnante, d’autres ont exprimé leur déception et leur frustration.

 

Certains ont considéré que l’utilisation d’une image générée par une IA générative d’images pour représenter Chamonix était une erreur. Ils ont souligné que ce que les gens recherchent à Chamonix, ce sont les vues naturelles et authentiques de la vallée et des paysages environnants. Le fait que l’image ne représente pas la réalité locale a été perçu comme une déconnexion avec l’essence même de la destination.

 

En fin de compte, cette utilisation d’une image générée par une IA générative d’images a entraîné un “bad buzz” pour Chamonix Mont-Blanc. Cela soulève des questions sur l’authenticité des représentations utilisées dans les campagnes de communication touristique et rappelle l’importance de capturer la véritable essence d’une destination dans les images promotionnelles.

 

APPRENEZ L’ART DU PROMPT (29:26 – 30:42)

L’orateur partage des informations sur l’art du prompt, mentionnant qu’ils travaillent avec un formateur nommé Alexy Chon, spécialisé dans l’intelligence artificielle générative. Ce formateur, issu du domaine de la blockchain et spécialisé dans l’IA depuis une décennie, est devenu formateur en 2023.

 

L’orateur présente une affiche en exemple, où à gauche, on peut voir ce qu’ils décrivent comme une publicité pour un parfum de luxe appelé “Electricity Fragrance by Midjourney”, générée à partir d’un prompt. Ils précisent que les personnages présentés dans cette publicité n’existent pas dans la réalité et que la création de cette image a pris environ 5 minutes grâce au prompt. En revanche, la création du packaging du produit, en forme d’ampoule lumineuse, a pris environ 2 heures, car c’était un processus complexe. Ensuite, dans Photoshop, ils ont combiné les trois principaux éléments de l’affiche : le texte, le packaging du produit et le couple enlacé.

 

FORMATION ACADEE : Midjourney Deep Dive (MDD) (30:43 – 32:22)

L’orateur explique que la formation académique sur l’utilisation de Midjourney IA générative d’images se déroule sur une journée et est réalisée en groupe, avec un maximum de cinq personnes. Cette formation comprend une introspection sur les expériences passées, les limites rencontrées et la configuration des serveurs Midjourney, car cela peut être complexe. La formation se déroule sur Discord et couvre l’utilisation des prompts, des zooms, des panoramiques et de toutes les commandes nécessaires pour générer les images souhaitées. Les participants apprennent à utiliser ces outils pour concrétiser leurs idées et sont souvent bluffés par les résultats obtenus.

 

La formation propose des prompts complexes pour différents types de rendus, y compris un style manga. Les participants ont également le choix de travailler sur la cohérence des personnages récurrents, les archétypes humains et non humains, etc. Il y a un accent important mis sur les travaux pratiques, avec un accompagnement pour créer des prompts et des images, ainsi que des conseils pour les optimiser.

 

Les participants repartent avec une grande quantité de contenu, notamment des exemples de prompts, une galerie d’images et des conseils pour optimiser leur utilisation de Midjourney. Une prochaine session est prévue pour le 25 janvier, ou des formations sur mesure peuvent être organisées en entreprise pour former plusieurs collaborateurs.

 

FINANCEMENTS POSSIBLES? CONTACTES VOTRE SERVICE RH (32:23 – 33:02)

L’orateur mentionne que la formation est éligible au financement, car leur organisme est certifié Quailiopi, ce qui inclut Atlas, notamment pour ceux travaillant dans le domaine du digital et de la finance. Ensuite, il annonce une surprise pour les membres de Wallcrypt : un code promo “wallcrypt24” qui offre une réduction de 10 %. Pour rester dans l’esprit de Noël, il partage une image générée ce matin représentant un sapin de Noël créé par Midjourney IA générative d’images. Il conclut en remerciant l’auditoire pour leur attention.

 

QUESTIONS DE DROITS D’AUTEUR ET ABONNEMENT (33:07 – 36:04)

Quand on a un article à faire, un article de blog à illustrer, bah voilà, ça prend 2 minutes et puis c’est bon. Quand on a une image, on est propriétaire des droits. Si vous avez un abonnement payant à Mjourney, vous êtes propriétaire des droits. Par exemple, avec Phil, on a fait des t-shirts, lui fait de la trottinette freestyle. Bon, on a toute une série de, c’est une boutique e-commerce de trottinettes, enfin, de t-shirts, de polos, de suite. La base d’illustration, un peu dans le style hip-hop freestyle, qu’on fait avec Midjourney. J’ai un abonnement payant, j’ai les droits d’utilisation et d’exploitation commerciale aussi de ces images. Et comment tu peux le prouver? Alors du coup, tu as les droits, il y a une attestation, il y a un certificat, comment ça? Alors ça, c’est une très bonne question. Donc Midjourney, le SA, ce serait lui qui m’attaque parce que c’est lui le propriétaire. Donc lui, il sait que bah j’ai mon compte payant et il voit les images que j’ai générées. Donc lui, il a cette image-là, enfin, cette information-là. Et l’autre idée, et ça, c’est Alexi qui lance ça, c’est de le faire en NFT. Et donc, à chaque fois qu’on le génère, donc on peut le passer par Photoshop, un petit plugin Photoshop, là on dit ‘OK, génère un NFT’. Donc là, on se raccroche au Web 3 et à la blockchain. Et là, on a le titre, donc un peu comme une enveloppe solo, c’est tel jour, telle heure, bah ça a été enregistré pour la première fois, voilà. Et donc ça date le propriétaire avec ma clé privée et û, combien d’abonnement Mjourney. Ça commence à 10 € par mois, après c’est, en fait, ça va monter jusqu’à 30 €. C’est la vitesse aussi dans laquelle les images vont être générées. Soit ça prend, voilà, faut attendre un petit peu, 30 secondes pour que l’image se fasse si vous êtes abonnement 30 €, c’est quasi instantané, voilà. Et puis c’est le nombre d’images que vous pouvez générer aussi. Donc c’est des offres, mais bon, il y a largement de quoi faire beaucoup de choses. Oui, c’est accessible à tous quoi. Ah oui, oui, c’est vraiment accessible, même monsieur tout le monde peut très bien, effectivement, s’abonner.”

 

DÉCOUVERTE DE AIVERT, PETIT HACK WHATSAPP

 

“J’ai découvert quelque chose qui s’appelle Ibert. Ibert, j’ai découvert ça et ça, c’est ce que je me sers le plus. Voilà, vous pouvez aller sur Discord, installer, paramétrer. Ça, c’est pour des gens qui veulent aller dans l’expertise. Abert, c’est un groupe, enfin, c’est un ami, c’est un nouvel ami WhatsApp et dans votre WhatsApp, vous avez Midjourney, vous savez envoyer un WhatsApp, vous savez faire des prompts Midjourney? Ah oui, c’est excellent ça! Donc là, je vous partage mon écran, là en ce moment il y a de la neige chez nous, je sais pas si vous avez de la neige aussi chez vous dans le sud, mais voilà, je voulais faire des paysages de neige. Donc voilà les images que ça a généré. Donc ça vous avez le prompt en bas donc snow et landscape French country. Donc voilà un paysage de neige à la française, golden hour. Donc ça c’est le soleil un peu couchant. Format 16/9e, version 6 que j’utilise et donc voilà ça génère ce genre d’images. Ouais, tu donnes quand même des instructions bien précises? Ah c’est ça, voilà. Donc ça c’est de savoir Prompter mais vous, j’écris mes prompts, vous voyez dans mon WhatsApp voilà. Donc j’ai ici mon fil WhatsApp et donc j’écris mes prompts et j’ai les images et je récupère directement les images dans mon fil. Et là c’est pareil, c’est payant, c’est avec l’offre payante de Midjourney que tu peux. Alors en fait, il y a pour le coup, il y a pas besoin d’abonnement à Midjourney, faut s’abonner à Abert. Ah d’accord et quel est le prix, Ibert? Et même ben c’est vraiment c moi j’ai pris pour 30 € mais pour 30 € vous avez 300 images et en plus votre crédit se recharge donc là je dois être à 2000 images je sais pas pourquoi mais j’ai acheté 200 sur 3000 images donc je pense vous en servir mais ce qui est intéressant c’est que c’est à l’image c’est pas par mois donc s’il y a des mois où vous en servez pas contrairement à Midjournée là vous allez payer votre abonnement finalement pour rien vous êtes en vacances vous êtes à Noël et tout vous n servez pas vous continuez à payer votre abonnement là c’est à à l’image donc ça fait moi je trouve je préfère cette version là quand on veut voilà on n pas toutes les fonctionnalités le de retoucher une zone de l’image ça c’est faisable dans dans Discord c’est pas faisable là mais globalement pour les usages qu’on en a c’est c’est vraiment très très bien là on a refait notre brochure de catalogue pour la formation développeur web 3 ouis donc toutes ces images si voilà donc ça c’était l’image on avait en introduction de retrouver des blocs voà ces images de bloc de blockchain is ça c’est les les prompts que j’ai mis ici photos B2B donc là la photo B2B et de d’avoir des images magnifiques voilà qui qui sont très très bien sur des couvertures sur des brochures et qui permettent de travailler ça je l’ai fait à partir de mon WhatsApp. Alors pour les PR faut-il privilégier une série de mots clés ou rédiger une phrase? Alors surtout pas une phrase, dans non non dans ouais c’est ça dans Midjournée sur Chat GPT il va le comprendre, va interpréter, il va vous le faire mais sur Midjournée voyez c’est la la façon dont on va Prompter c’est vraiment des des mots séparés par des virgules donc voilà road dramatic landscape Ocean View huge wave high angle golden hour panoramic et on va tronçonner ces mots là en petit bout et c’est comme ça qu’on va voir les meilleurs résultats. Il y a l’ordre des mots oui tout à fait effectivement les mots du début sont plus importants que les mots de la fin.”

 

QUESTIONS ÉTHIQUES ET DEEP FAKE (47:24 – 49:07)

“Puis les questions éthiques, les fake news aussi qu’on peut diffuser avec ça. Donc toute cette partie fausse information c’est vraiment la vraie question de savoir qu’est-ce qu’on peut faire avec. Je terminerai sur ça parce que c’est important aussi de le mentionner. L’univers il est ouis il est intéressant mais il est pas tout rose non plus, he. Il y a des des gens qui s’en servent aussi à mauvais cient regardez ici donc vous avez sûrement dû voir passer le pap enoudoun balantiaga ça ça n’existe pas la fausse arrestation de Donald Trump le faux incendie aussi du Pentagone pendant les manifestations contre les retraites donc personne âgée maltraité par la police ça a été débunké par lafp n’existe pas et puis des trucages de la voix là aussi on peut faire du fake Voice ou du clone voicing my le connaît puisque j’ai j’ai cloné sa voix et après on peut faire dire n’importe quoi à n’importe qui à partir de ces outils di plus généraliste là aussi voilà le Deep fake je me suis remplacé ma tête enfin le présentateur de ici qu’on voit de de France Info avec ma tête et avec ma voix voilà donc c’est c’est juste j’ai cloné ma voix et c’est moi qui deviens présentateur de France Info il y a des outils he qui permettent de faire ça d’éviter de de tester en tout cas de voir est-ce que c’est vrai ou c’est pas vrai fake hor note A hor note qui permet de faire ça pour envoyer des images ou des audios et ça va vous dire si ça a été fake ou pas ah il y a les outils déjà qui permettent de faire ça effectivement et benah bien sûr ou vu que ça va tellement loin que le humain est incapable de détecter ça ça va vous dire si c’est vrai ou pas et là c’est quoi cet outil par exemple celui-là que tu utilises www.aiornot.com”

 

MOT DE LA FIN DE JEAN-LUC LASQUELLEC (55:48 – 57:03)

Bon ben écoute on te remercie infiniment merci à toi merci à tous d’avoir suivi et puis je rappelle aussi que pour les personnes qui veulent gagner et bien des formations vous allez sur lotterie.wallcrypt.com puisque donc il y a une loterie actuellement qui a été lancée et donc le tirage au sort se fera chez cryptosphere au salon cryptosphere donc le samedi et il y a des formations à gagner justement et Acadee fait gagner cinq formations voilà donc c’est quand même pas rien et voilà ben c’est l’occasion effectivement de pouvoir découvrir cette formation donc la participation est complètement je le répète complètement gratuite sur loterie..com voilà bon très bien et ben merci à toutes et à tous cette heure a vraiment passé est passé très très très rapidement hein c’est donc ça sera mis effectivement sur sur YouTube dans la journée merci à toutes et à tous merci à toi Samuel et puis on reprogrammera j’imagine probablement je dirais donc une autre Masterclass peut-être sur un sujet peut-être un peu plus précis pourquoi pas sur les “vidéos” enfin on verra on fera un petit sondage pour savoir là où il y a le plus d’intérêt voilà donc  merci et puis à très vite et à très.”

Intervenant

Jean-luc Lasquellec Président et fondateur de Wallcrypt @ Wallcrypt

Intervenant externe

Samuel DUMAS CEO Acadee

Découvrez le club d'affaire Web3-IA Wallcrypt

La Thématique

0

Menu Rapide